Usure dentaire et malocclusion

 

Usure dentaire

Sur le plan esthétique, on estime que l’usure dentaire justifie une intervention esthétique au-delà d’une perte de 30 % de la longueur initiale de la dent.

Les Causes :

Mécaniques

L'usure des dents peut être provoquée par le frottement des dents entre elles. Elle est d'autant plus importante sur les personnes atteintes de bruxisme. On appelle cela l'attrition. Elle touche d'avantages les bords incisifs des canines et des incisives.

L'usure des dents peut être due à une autre cause mécanique, impliquant cette fois encore des frottements, mais pas entre les dents elles-mêmes, avec un élément extérieur. Cela peut-être une brosse à dent trop rigide, l'utilisation de dentifrice trop abrasifs ou encore le mordillement d'un stylo. On appelle cela l'abrasion

Chimiques

L'usure des dents peut également être provoqué par des substances trop acides (souvent des aliments) qui attaquent l'email et la dentine. Les substances concerné sont celles de le Ph est égale ou inférieure à 5,5. Pour les aliments cela concerne les sodas, les vinaigres, les jus de fruits....Leur consommation excessive peut entrainer une perte de substance, on appelle cela l'érosion.

 

Malocclusion

L’occlusion dentaire est la façon dont les dents se joignent lorsque la bouche est fermée. Une « malocclusion » est donc une mauvaise relation entre les dents, ce qui perturbe la fonction musculaire des mâchoires.

La plupart des malocclusions sont d’origine génétique ou héréditaire. Mais d’autres facteurs peuvent contribuer au développement des malocclusions tels que : 

  • Succion de doigts qui sur une longue période de temps peut déplacer des dents
  • Une mauvaise de la langue au repos ou pendant la déglutition
  • La perte de dent peut en entraînant le déplacement des autres dents, contribuée au développement des malocclusions 
  • Un traumatisme (accidents, chutes, etc.) peut également causer un déplacement de dents

Il existe différents types de malocclusion 

  • Malocclusion de classe 1 : chevauchement des dents, dû à un manque d’espace 
  • Malocclusion de classe 2 : décalage entre les mâchoires, souvent les dents antérieures du bas sont reculées par rapport à celle du haut
  • Malocclusion de classe 3 : la relation est inversée par rapport à la classe 2, les dents antérieures du haut sont reculées par rapport à celle du bas

 

Conséquences d'une malocclusion

Les problèmes causés par une malocclusion sont divers. 

  • Esthétique : des dents mal placées peuvent être un handicap au point de vue esthétique pour les personnes soucieuses de leur apparence
  • Fonction : une malocclusion marquée peut affecter certaines fonctions, comme la mastication (difficulté de mastication), ou la phonétique (un décalage important entre les mâchoires peut entraîner un problème de prononciation)
  • Usure et entretien : un chevauchement de dents favorisent l’accumulation de la plaque dentaire entraînant des caries dentaires ou des problèmes de gencive
  • La respiration : dans certains cas, une malocclusion peut contribuer au ronflemennt et à l’apnée du sommeil

 

Article rédigé par le praticien le 21/10/2014